Chasse au lion en Afrique, chasse au Burkina

Publié le : 30 décembre 20163 mins de lecture

L’Afrique possède de nombreuses espèces uniques pour un safari de groupe exceptionnel. Les lions sont les plus prisés du monde. Considérés comme l’un des animaux les plus redoutés de l’homme, ils sont les cibles parfaites des chasseurs. Mais comment participer à une chasse au Burkina ?

La chasse au lion : une aventure hors pair !

En effet, chasser un lion au Burkina est légal. D’autres animaux sont également visés par les chasseurs. Certes, en Afrique, ils appellent le « big five » la chasse aux cinq animaux mythiques de l’Afrique :

  • Le lion
  • Le léopard
  • Le rhinocéros
  • L’hippopotame
  • Et le buffle

En effet, après avoir abattu un lion, le trophée est envoyé dans le pays du chasseur. Mais dans la plupart du temps, ce dernier prend quelques clichés aux côtés de la bête pour immortaliser le moment. L’équipe du safari procède alors au morcèlement de la viande pour la consommer et enlève la peau pour d’autres fins. Battre un lion, c’est vaincre le roi des animaux !

Combien coûte une chasse ?

Pour une chasse au lion, le tarif se situe entre 18 000 à 65 000 euros selon le niveau de gamme recherché, une somme assez énorme qui n’est pas du tout à la portée de tout le monde. Ainsi, nous pouvons constater que les chasses sont généralement réalisées par les hommes d’affaires et les plus puissants de la planète comme une partie de plaisir et de sport extrême.

Par ailleurs, si vous prévoyez de chasser un buffle, le coût minimum est de 9 000 euros. C’est aussi l’un des plus convoités, car c’est un animal féroce avec des cornes noires qui est capable d’attaquer à tout moment ! Alors soyez sur vos gardes !

Quant aux rhinocéros, ils sont actuellement protégés et la chasse est interdite. Le safari se fait alors par l’utilisation d’une fléchette pour l’endormir. Toutefois, vous allez payer entre 10 000 à 15 000 euros pour y participer !

Est-ce qu’il existe d’autres animaux à chasser ?

Bien sûr ! Les espèces ne manquent pas. À prix plus réduit, il est possible de chasser des volatiles, des antilopes, des phacochères, etc. Attention ! La chasse aux éléphants est interdite au Burkina ! Mais ce qui est surtout à craindre, ce sont les braconniers qui tuent les bêtes en vue de manger leurs chairs.

À titre d’information, les importations de trophées des lions provenant de Burkina Faso sont actuellement sanctionnées par l’Union européenne !

Plan du site